Dernières actualités de BIO-UV Group

Fort de l’enthousiasme et du talent de nos équipes nous sommes aujourd’hui prêts à changer de dimension. La réussite de notre introduction en Bourse serait un atout supplémentaire décisif pour réussir une grande accélération. Elle marquerait également l’entrée de la première « Water Tech » (cleantech) sur Euronext Growth. C’est un signal fort alors que les enjeux mondiaux liés à l’eau n’ont jamais été aussi puissants et vitaux.   

Benoit Gillmann

Président-directeur Général et fondateur de BIO-UV Group

0_actu-04

Madame, Monsieur, Chers investisseurs,

Aujourd’hui, près de 3 personnes sur 10 sont encore privées d’accès à l’eau potable dans le monde1. Ce chiffre alarmant n’est qu’une illustration de l’importance des enjeux liés à l’eau à l’échelle de la planète. Impacts environnementaux des rejets d’eaux usées, inquiétude croissante sur l’utilisation des produits chlorés, contamination des mers et des océans avec l’explosion du trafic maritime, etc. Pour préserver cette ressource rare, les défis sont multiples qu’ils soient sanitaires, économiques ou environnementaux.

Depuis près de 20 ans nous apportons des réponses en développant des systèmes innovants de désinfection de l’eau par UV-C. En pointe sur cette technologie, nous avons bâti des gammes de systèmes qui combinent performances, compétitivité et exigences environnementales en supprimant le recours aux produits chimiques, ce qui a contribué à notre succès. Nous adressons aujourd’hui des secteurs diversifiés avec des applications résidentielles, industrielles ou publiques sur lesquelles nous faisons la différence par notre capacité d’innovation et notre agilité.

Aujourd’hui, nous comptons déjà plus de 1 400 clients actifs à travers le monde. Nous sommes présents dans 65 pays et réalisons près de 50% de notre activité à l’international. Cette reconnaissance internationale s’inscrit déjà dans nos performances financières, tant en termes de croissance que de rentabilité.

Mais nous ne comptons, bien sûr, pas en rester là. Nous disposons aujourd’hui d’un solide accélérateur pour notre développement : notre engagement sur le marché du traitement des eaux de ballasts des navires. Le marché à conquérir, réglementé depuis peu, est considérable et va décoller. Il représente 7,5 milliards de dollars sur la période 2018-20242 pour la technologie UV, notre coeur de métier. Sur cette période, tous les navires devront se conformer aux nouvelles réglementations mondiales en s’équipant d’un système de traitement pour éliminer les risques dus au transport d’espèces invasives par voie maritime. Le time to market est donc idéal !

Nous sommes idéalement placés pour profiter de cette nouvelle donne car nous figurons parmi les seuls acteurs mondiaux à disposer à la fois des technologies et des certifications internationales (IMO et USCG) nécessaires à la conquête de ce marché prometteur. Et parmi les seuls à intégrer totalement la chaine de valeur : conception, fabrication et distribution, nous sommes également la seule société française à être certifiée par l’état Français, toute technique confondue, et à concevoir et fabriquer en France.

Nous avons déjà équipé une centaine de navires et nous ne sommes qu’au début de l’aventure ! Nous sommes prêts, aujourd’hui, à changer de dimension avec l’ambition de figurer dans le top 5 des fabricants mondiaux de systèmes de désinfection des eaux par UV. Pour réussir nous nous sommes fixés un premier objectif pour 2022 : multiplier par quatre notre chiffre d’affaires pour atteindre environ 40M€, avec une marge d’exploitation supérieure à 10%. Et nous disposons déjà d’une bonne visibilité sur les prochains exercices avec, au 8 juin, d’un carnet de commandes 3 de 7,1 M€ (dont 6,3 M€ de commandes livrables sur 2018 et 2019). La réussite de notre introduction en Bourse serait un atout supplémentaire décisif pour réussir. Elle marquerait également l’entrée de la première « Water Tech » sur Euronext Growth. C’est un signal fort alors que les enjeux mondiaux liés à l’eau n’ont jamais été aussi considérables.

J’espère sincèrement, avec toute l’équipe BIO-UV Group qui oeuvre depuis 18 ans à notre succès, vous avoir convaincu de la qualité de notre projet et serais heureux de vous compter bientôt parmi nos actionnaires.

Benoit Gillmann
Président-directeur Général et fondateur de BIO-UV Group

1 : Rapport « Progrès en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène : mise à jour 2017 et évaluation des ODD » | OMS-Unicef, 12 juillet 2017

2 : Global Water Intelligence, Ballast Water Treatment 2015

3 : Le carnet de commandes se compose des commandes signées ainsi que des accords commerciaux signés devant être complétés d’un cahier des charges technique en cours de finalisation

Vous souhaitez investir ?

Qui sommes-nous ?

1/ Une WaterTech au cœur des enjeux mondiaux du traitement de l’eau
  • Accès à l’eau potable pour le plus grand nombre, assainissement des eaux usées, suppression des produits chimiques, préservation des océans ➔ l’eau est une urgence mondiale
  • Avec BIO UV Group, spécialiste des systèmes de désinfection par ultraviolets, vous investissez dans une Water Tech au cœur des enjeux mondiaux du traitement de l’eau
2/ Un marché mondial de plus de 1,5 Md $, en croissance
  • Les technologies UV-C représentent déjà environ 1,5 milliard de dollars sur un marché total de la désinfection de l’eau de 7,7 milliards de dollars en 20161. Cette dynamique s’inscrit dans la durée avec une croissance annuelle moyenne pour les UV-C de plus de 6% attendue pour la période 2016-20202.

1 : GWI Global Water Market 2017

2 : Analyse Amane Advisors sur la base de GWI Global Water report 2017, Freedonia, Frost & Sullivan

3/ Des positions établies sur les applications historiques, de nouveaux marchés pour accélérer
  • N°1 sur les piscines et spas en France et en Europe
  • N°1 sur les aquariums publics
  • Reconnu sur les marchés de la potabilisation, des eaux usées, de l’aquaculture
  • En pole position sur le traitement des eaux de ballasts ➔ Un marché de plus de 7,5 milliards d’euros pour la période 2018-20242, alors que ce marché ne représente encore aujourd’hui qu’environ 3% du marché des équipements de désinfection de l’eau par UV

2 : hors ventes de pièces détachées et maintenance, Global Water Intelligence, Ballast WaterTreatment 2015

4/ Un ADN International
  • BIO-UV Group est aujourd’hui reconnu par les acteurs de premier plan du traitement de l’eau à l’échelle internationale. Avec 1 400 clients actifs dans le monde, BIO-UV Group a su conquérir et fidéliser une clientèle diversifiée sur les marchés adressés.
  • Sur ses marchés historiques, BIO-UV Group dispose de références de premier plan tels que Veolia ou Suez sur le marché Municipal et Industriel, ou des groupes hôteliers internationaux tels que Hyatt ou Sofitel sur le marché Récréatif. Sur ces marchés, le Groupe bénéficie d’un réseau d’agents et de prescripteurs établis assurant un rayonnement commercial dans plus de 65 pays. Grâce à cette couverture mondiale, l’International a contribué à hauteur d’environ 50% à l’activité totale en 2017.
  • Sur le marché des eaux de ballasts, les initiatives ont été multipliées au cours des derniers mois afin de bâtir un réseau mondial de clients donneurs d’ordre et de prescripteurs clés. Dans cette perspective, les plus grands armateurs mondiaux déjà clients du Groupe (tels que MAERSK Lines, CMA CGM, MSC Cruise, Royal Caribbean Cruise Lines, Louis Dreyfus Armateur, …) constituent des cibles prioritaires et plusieurs contrats sont actuellement en discussion portant sur les flottes existantes et les futurs navires. Les référencements auprès des principaux chantiers navals en Europe (STX St Nazaire, Piriou en France…) et en Asie (Hyundai Heavy Indus (HHI) en Corée…) ont également été engagés.
  • Enfin, ses partenaires « engineering conseils » tels que Damen Green, Venteville (groupe Radio-Hollande) qui travaillent sur les études de faisabilité et d’intégration de systèmes pour les navires existants, permettent d’offrir un service de qualité sur un maillage mondial à l’ensemble de ses clients armateurs.
5/ Une trajectoire de croissance solide et rentable
  • Une croissance annuelle moyenne de 11,9 % entre 2013 et 20174
  • Cette réalisation s’appuie sur un modèle vertueux combinant chaque année de nouvelles commandes sur les clients historiques et la conquête de nouvelles références. Le modèle de revenus bénéficie également d’une récurrence importante liée à la vente de pièces détachées et consommables sur le parc installé. Cette part de business représentait en moyenne 25% du chiffre d’affaires global sur la période 2013-2017.

En 2017 :

  • 1 400 clients dans 65 pays
  • Un chiffre d’affaires de 10 M€
  • Une société rentable
  • Des référencements majeurs auprès de partenaires mondiaux de premier plan

4 : Calculé sur la base du chiffre d’affaires combiné des sociétés BIO-UV et BIOFIN pour les exercices 2013,2014 et 2015, et du chiffre d’affaires consolidé pour les exercices 2016 et 2017.

6/ Des ambitions fortes
  • BIO-UV Group a pour ambition de figurer dans le top 5 des fabricants mondiaux de systèmes de désinfection des eaux par UV.
  • Dans cette perspective, une première étape a été fixée avec l’objectif de réaliser dès 2022 un chiffre d’affaires d’environ 40 M€. La réalisation de cette ambition s’accompagnera d’une solide dynamique d’appréciation de la rentabilité avec pour cible une marge d’exploitation supérieure à 10% sur le même horizon.
  • Pour réussir, BIO-UV Group compte mener une stratégie offensive tant sur ses marchés historiques que sur son marché en décollage du traitement des eaux de ballast.

Vous souhaitez investir ?

Documentation

Prospectus
00_telecharger-22
00_telecharger-34
Fiche moda
aaaaa-23

En vidéo

MARCHE RECREATIF – Interview de Jean-Louis Douet, Directeur d’exploitation, stade nautique de Pessac

MARCHE RECREATIF – Interview de Didier Hotte, Directeur général de Somair-Gervat, et Gilles Christianini, Directeur commercial métiers

MARCHE MUNICIPAL – Traitement du réseau d’eau potable de la ville de Sète

MARCHE INDUSTRIEL – Interview de Florent Tarbouriech, Directeur général de Médithau Marée

MARCHE DES EAUX DE BALLAST – Présentation des systèmes de traitement des eaux de ballast, Prix Entreprises & Environnement 2014, Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

MARCHE DES EAUX DE BALLAST – Interview de Pierrick Delaunay, Responsable de projet, compagnie maritime La Méridionale

Calendrier

Vos questions

1. En quoi consiste l'offre d'actions de BIO-UV Group ?

BIO-UV Group émet des actions nouvelles dans le cadre d’une offre dite « globale » s’adressant à la fois à des investisseurs particuliers (l’Offre à Prix Ouvert) et à des investisseurs institutionnels situés en France et dans d’autres pays à l’exception des Etats-Unis, du Canada, de l’Australie et du Japon (le Placement Global).

2. Quel est le montant de l’offre ?

Le produit brut de l’Offre sera d’environ 10,0 millions d’euros pouvant être porté à un montant d’environ 11,5 millions d’euros en cas d’exercice intégral de la Clause d’Extension et à un montant d’environ 13,2 millions d’euros en cas d’exercice de la Clause d’Extension et de l’Option de Surallocation (sur la base d’un prix se situant au point médian de la Fourchette Indicative du Prix de l’Offre, soit 4,42 euros).

3. Quels sont les objectifs de l’opération ?

L’émission des Actions Offertes et l’inscription des Actions BIO-UV Group sur Euronext Growth sont destinées à fournir au Groupe des moyens supplémentaires pour contribuer à son plan de développement lui permettant de remplir son ambition de figurer dans 5 ans dans le top 5 mondial des fabricants de systèmes de désinfection des eaux par ultraviolet.

La Société souhaite affecter le produit net des fonds levés dans le cadre de l’émission des Actions Nouvelles selon la répartition suivante :

  • pour environ 15% : capter la croissance du marché du traitement des eaux de ballasts par un renforcement des équipes commerciales ;
  • pour environ 20% : enrichir les gammes de produits par des développements internes et par l’obtention des certifications exigées sur ses marchés historiques, notamment sur le marché Récréatif, la REUSE (réutilisation des eaux usées) et l’aquaculture, et accélérer commercialement sur des zones géographiques ciblées, en particulier au Moyen-Orient et en Asie au travers d’une JV ;
  • pour environ 15% : accompagner la montée en puissance de l’outil industriel et de production afin de répondre à la croissance future des ventes, notamment par l’installation d’un site de montage en Asie, pouvant également servir de base commerciale sur cette zone ;
  • pour environ 50% : saisir des opportunités de croissance externe ciblées apportant des complémentarités technologiques pour maintenir son avance technologique.
4. Quel est le prix de souscription des actions ?

La fourchette indicative de prix est comprise entre 3,84 euros et 5,00 euros par action.

5. Quelle est la méthode de fixation du prix de l'offre retenue ?

Le Prix de l’Offre sera fixé le 5 juillet 2018 selon le calendrier indicatif. Il résultera de la confrontation de l’offre des actions et des demandes émises par les investisseurs, selon la technique dite de « construction du livre d’ordres » telle que développée par les usages professionnels, dans le cadre du Placement Global.

Cette confrontation sera effectuée notamment sur la base des critères de marché suivants :

  • Capacité des investisseurs retenus à assurer un développement ordonné du marché secondaire ;
  • Ordre d’arrivée des demandes des investisseurs ;
  • Quantité demandée ;
  • Sensibilité au prix des demandes exprimées par les investisseurs.
6. Comment souscrire à l’introduction en bourse ?

Pour souscrire auprès de votre intermédiaire en ligne, rendez-vous dans la rubrique destinée aux Opérations sur Titres (Opérations Sur Titres – Introductions en bourse et augmentations de capital) afin de passer votre ordre. Vous pouvez également vous adresser directement à votre intermédiaire financier et lui indiquer les codes ISIN et/ou mnémonique attachés à BIO-UV Group (Mnémonique : ALTUV / ISIN : FR0013345493) ainsi que le nombre de titres que vous souhaitez acquérir.

7. Comment fonctionne une offre à prix ouvert ?

Une Offre à Prix Ouvert (OPO) permet à des investisseurs particuliers d’indiquer la quantité de titres qu’ils souhaitent souscrire sans mention de prix. A l’issue de la période de souscription, le prix définitif est fixé par le Conseil d’Administration de la Société en confrontant l’offre des actions dans le cadre du Placement Global effectué auprès des investisseurs institutionnels et les demandes émises par eux (selon la technique dite de « construction du livre d’ordres », telle que développée par les usages professionnels) dans la fourchette de prix par action proposée pour l’offre globale. Seuls les ordres libellés à un prix supérieur ou égal au prix définitif pourront être servis.

Dans l’hypothèse d’une forte demande d’actions de la part des investisseurs particuliers et institutionnels, la demande individuelle de chaque investisseur pourrait ne pas être entièrement satisfaite, les demandes seraient alors réduites de manière proportionnelle en respectant les règles de priorité des ordres A1 et A2 (se référer au point « décomposition des ordres en fonction du nombre de titres demandés »). Le prix fixé est identique pour tous : investisseurs particuliers ou institutionnels et doit se situer, pour BIO-UV Group, entre 3,84 euros par action en fourchette basse, et 5,00 euros par action en fourchette haute.

8. Décomposition des ordres en fonction du nombre de titres demandés

Les ordres seront décomposés en fonction du nombre de titres demandés :

  • fraction d’ordre A1 (entre 1 et 300 actions incluses) ;
  • fraction d’ordre A2 (au-delà de 300 actions).

Les fractions d’ordre A1 bénéficieront d’un traitement préférentiel par rapport aux fractions d’ordres A2 dans le cas où tous les ordres ne pourraient pas être entièrement satisfaits.

9. Quelle est la date limite pour souscrire à l'opération ?

Les personnes désirant participer à l’OPO devront déposer leurs ordres auprès d’un intermédiaire financier habilité en France, au plus tard le 4 juillet 2018 à 18h00 (heure de Paris) pour les souscriptions aux guichets et 20h00 (heure de Paris) pour les souscriptions par Internet. La souscription d’actions BIO-UV Group, dans le cadre de l’Offre à Prix Ouvert, peut notamment se faire en remplissant le bulletin de souscription dans la rubrique Souscrire et en le retournant à son intermédiaire financier avant la date limite de souscription. Pour être pris en compte, les ordres émis dans le cadre du Placement Global devront être reçus exclusivement par le Chef de file et Teneur de livre au plus tard le 5 juillet 2018 à 12h00 (heure de Paris), sauf clôture anticipée.

10. Quels sont les engagements d’abstention ou de conservation ?
  • Engagement d’abstention de la société : 180 jours à compter de la date du règlement-livraison des actions nouvelles
  • Engagement de conservation de l’ensemble des actionnaires : 360 jours à compter de la date du règlement-livraison des actions nouvelles
11. Je ne suis pas résident français, puis-je souscrire à l'Offre ?

Restrictions concernant les Etats-Unis d’Amérique

Les actions de la Société n’ont pas été et ne seront enregistrées en application du U.S. Securities Act de 1933 (le « Securities Act »), ni auprès d’aucune autorité de régulation boursière dépendant d’un État américain. En conséquence, les actions de la Société ne peuvent être ni offertes ni vendues ou autrement cédées ou transférées de quelque manière que ce soit aux Etats-Unis d’Amérique, ou pour le compte ou au profit de U.S. persons sauf après enregistrement ou dans le cadre d’opérations bénéficiant d’une exemption à l’enregistrement prévue par le Securities Act.

Le Document de Base, la Note d’Opération, le Prospectus, son résumé, et tout autre document établi dans le cadre de l’Offre ne doivent pas être distribués aux États-Unis d’Amérique.

Restrictions concernant les Etats de l’Espace Economique Européen (autres que la France)

S’agissant des États membres de l’Espace Économique Européen, autres que la France, ayant transposé la Directive Prospectus (un « Etat Membre »), aucune action n’a été entreprise et ne sera entreprise à l’effet de permettre une offre au public des actions de la Société rendant nécessaire la publication d’un prospectus dans l’un ou l’autre de ces États Membres. Par conséquent, les actions de la Société peuvent être offertes dans ces États uniquement :

a. à des investisseurs qualifiés, tels que définis dans la Directive Prospectus, conformément à l’article 3.2(a) de la Directive Prospectus ;

b. à moins de 100, ou si l’Etat Membre a transposé la disposition concernée de la Directive Prospectus Modificative, 150 personnes physiques ou morales (autres que des investisseurs qualifiés tels que définis dans la Directive Prospectus Modificative) par Etat Membre, sous réserve du consentement préalable des établissements chargés du placement nommés par la Société pour une telle offre, conformément aux articles 3.2(b) de la Directive Prospectus et 1.3(a)(i) de la Directive Prospectus Modificative ; ou

c. dans tous les autres cas où la publication d’un prospectus n’est pas requise au titre des dispositions de l’article 3 de la Directive Prospectus.

Pour les besoins du présent paragraphe, (a) la notion d’« offre au public » dans tout Etat Membre signifie la communication sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit d’informations suffisantes sur les conditions de l’offre et sur les actions à offrir, de manière à mettre un investisseur en mesure de décider ou non d’acheter ou de souscrire ces actions, telle qu’éventuellement modifiée par l’Etat Membre par toute mesure de transposition de la Directive Prospectus, (b) le terme « Directive Prospectus » signifie la Directive 2003/71/CE du Parlement européen et du Conseil du 4 novembre 2003 (telle que modifiée, y compris par les dispositions de la Directive Prospectus Modificative, dès lors qu’elle aura été transposée dans l’Etat Membre) et inclut toute mesure de transposition de cette Directive dans chaque Etat Membre et (c) le terme « Directive Prospectus Modificative » signifie la Directive 2010/73/UE du Parlement européen et du Conseil du 24 novembre 2010.

Restrictions concernant le Royaume-Uni

Le Prospectus est distribué et destiné uniquement aux personnes qui (i) sont situées en dehors du Royaume-Uni, (ii) sont des « investment professionals » (à savoir des personnes ayant une expérience professionnelle en matière d’investissement) selon l’article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) (le « FSMA ») Order 2005 (l’« Ordre »), (iii) sont des « high net worth entities » ou toute autre personne entrant dans le champ d’application de l’article 49(2) (a) à (d) de l’Ordre (« high net worth companies », « unincorporated associations », etc.) ou (iv) sont des personnes auxquelles une invitation ou une incitation à s’engager dans une activité d’investissement (au sens de l’article 21 du FSMA) peut être légalement communiquée ou transmise (ci-après dénommées ensemble les « Personnes Qualifiées »). Toute invitation, offre ou accord de souscription des actions de la Société ne pourront être proposé ou conclu qu’avec des Personnes Qualifiées. Les actions de la Société visées dans le Prospectus ne pourront être offertes ou émises au profit de personnes situées au Royaume-Uni autres que des Personnes Qualifiées. Toute personne autre qu’une Personne Qualifiée ne devra pas agir ou se fonder sur le Prospectus ou l’une quelconque de ses dispositions. Les personnes en charge de la diffusion du Prospectus doivent se conformer aux conditions légales de la diffusion du Prospectus.

Restrictions concernant l’Australie, le Canada et le Japon

Les Actions Offertes, ne pourront être offertes ou vendues en Australie, au Canada et au Japon.

Vous souhaitez investir ?

Nos partenaires

Chef de file, Teneur de Livre et Listing Sponsor

Conseil de la Société

Conseil Juridique

Communication Financière

Commissaire aux Comptes

Inscrivez votre email pour recevoir les actualités de l’opération

Newsletter

Start typing and press Enter to search